La forte baisse du prix du baril de pétrole fin 2018 a provoqué l'effondrement des parapétrolières françaises cotés sur le marché Parisien. CGG abandonne -50% sur 3 mois glissants à 1.13€ alors que le groupe sort d'une année de restructuration particulièrement difficile.