Small Caps Trading

 L'analyse du marché small caps

Accès réservé aux utilisateurs Premium

Vous devez être abonné pour accéder à l'article complet, connectez vous ou abonnez-vous.

Malmené en bourse depuis plus de 3 ans, le titre devrait se redresser au cours de l'année 2020. La société ne se paye pas très chère en Bourse et présente des fondamentaux solides. Investissement classique destiné plutôt à du fond de portefeuille. Potentiel de rattrapage technique important ...

{akeebasubs*} Groupe Guillin (ALGIL) rentre dans la watch list SCT. 

Le Produit des Activités Ordinaires (PAO) s’élève à 329,4 M€ en augmentation de 8,1 % par rapport au 1er semestre 2018 (+8,0 % à taux de change constant et +2,4% hors acquisitions des sociétés Thiolat et Flight Plastics). Le PAO du secteur « emballage » progresse de 7,6 %. Le PAO du secteur « matériel » est en forte progression de 18,3 % par rapport au 1er semestre 2018, notamment grâce aux ventes réalisées à l’export. Durant le 1er semestre 2019, le prix moyen des différentes matières premières a connu une légère baisse. Le prix du PET vierge n’a que très faiblement baissé quand, en  parallèle, le prix du PET recyclé a très fortement augmenté compte tenu d’une demande du marché largement supérieure
à l’offre.

Le Résultat Opérationnel s’élève à 29,7 M€ en hausse de 0,9 % par rapport au 1er semestre 2018, malgré une augmentation de 2,7 M€ de la charge d’amortissement, lié notamment à la politique volontariste d’investissement du Groupe ces dernières années. Le Résultat Net s’établit à 20,1 M€, équivalent au premier semestre 2018 (‐0,3 %). La capacité d’autofinancement après coût de l’endettement financier net et impôt s’élève à 35,9 M€ et représente 10,9 % du PAO. L’endettement net s’établit à 83,4 M€ ; les investissements du Groupe s’élèvent à 17,4 M€ au 1er semestre 2019 hors acquisition. Le gearing passe de 0,15 au 30 juin 2018 à 0,23 au 30 juin 2019 à la suite du financement des dernières  acquisitions réalisées.


Au niveau européen, la directive 2019/904 du Parlement Européen et du Conseil relative à la réduction de l’incidence de   certains plastiques sur l’environnement a été publiée le 12 juin 2019 avec une date d’entrée en vigueur prévue au 3 juillet  2021. Les produits du Groupe sont concernés plutôt par des mesures de réduction et non d’interdiction.  Au niveau français, la loi EGALIM du 30 octobre 2018 met fin à la mise à disposition de certains objets en plastique jetables  à compter du 1er janvier 2020, et un décret en cours d’adoption en repousse, pour les plateaux repas, pots à glace, saladiers et boîtes, la date d’application au 3 juillet 2021. Cette loi va à l’encontre de la feuille de route pour l’économie circulaire développée par le gouvernement et surtranspose de manière majeure la directive 2019/904 en interdisant des  produits soumis à un objectif de réduction (et non d’interdiction) dans la directive. Aussi, dans le cadre du projet de loi relatif à la lutte contre le gaspillage et relatif à l’économie circulaire, un amendement visant à supprimer du texte initial l’interdiction des plateaux repas, pots à glace, saladiers et boîtes a été adopté par le Sénat à une très large majorité et sera soumis très prochainement au vote de l’Assemblée Nationale.

Dans un contexte politique et médiatique confus autour des matières plastiques le Groupe va continuer à accompagner concrètement les mutations du marché en offrant des solutions adaptées aux besoins de ses clients en faisant comme il l’a toujours fait, le choix de matériaux 100% recyclable et en assurant une sécurité alimentaire maximale. Par ailleurs, le Groupe reste vigilant au contexte du Brexit, maintenant annoncé pour le 31 octobre 2019. Un plan d’actions a été défini pour se prémunir au maximum des risques liés à cette décision politique.

1er avis positif initié avec objectif 22.00€

Cours : 17.00€

Invalidation scénario haussier sous 14.00€

Risque : Faible

Articles populaires

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15

Tous les articles